Plus vous irez dans le détail plus vous perdrez de vue l’essentiel.

(Le stéarate de magnésium)

Explication sur le fond

En allant trop dans le détail on se perd en hypothèses inutiles et on ne voit pas l'ensemble. Jean-Marie Magnien dans la pratique est comme Jean Seignalet qui écrit à la fin de son livre : « Dans ma façon de raisonner, j'ai systématiquement essayé de privilégier les éléments majeurs et de prendre le chemin le plus court. D'énormes efforts sont aujourd'hui gaspillés dans des recherches de points de détails situés sur des chemins de dérives ».

Saint Augustin (au IV° après J.C.) évoque le syndrome de la mosaïque: si vous avez le nez collé sur la mosaïque vous ne pourrez jamais voir ce qu'elle représente.

Aux étudiants à Bruxelles Jean-Marie Magnien expliquait qu'il faudrait se débarrasser des 1.000 pages de polycopiés faits de détails scientifiques qui dans la pratique médicale sont un véritable handicap mais nécessaire de savoir pour avoir le diplôme et dominer la nutrition et la nutrithérapie. Ainsi ou peut rendre accessible ces connaissances au plus grand nombre.

Selon l'observation de Paracelse (1494 – 1541) : « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison. ». A titre d’exemple une charge de cavalerie avec 10 chevaux n’a rien de dangereux en comparaison sous Napoléon de la cavalerie des 12.000 à 15.000 chevaux du Maréchal d’Empire Joachim Murat.

Sur la forme

A titre d’exemple d’un patient s’inquiétant sur le stéarate de magnésium utilisé dans nos gélules :

Il est inutile de se perdre en hypothèses avec le stéarate de magnésium utilisé comme antiagrégant (E 572)

On trouve toujours des articles alarmants sur tous les additifs mais on cherche vainement pour certains le sérieux de cette mise en garde car il faudrait pour l’acide stéarique interdire une grande partie de l’alimentation. Je prendrai un seul exemple : le chocolat noir dont le Professeur Henri Joyeux, cancérologue et spécialiste de la nutrition anti-cancer ne dit que du bien. Connaissant Henri Joyeux je le considère comme un honnête homme. Il recommande deux carrés de chocolat noir par jour.

Deux carrés de chocolat noir contiennent environ 5 g de graisse dont 30% d’acide stéarique soit 1.500 mg. A titre de comparaison nos gélules utilisent le stéarate de magnésium comme dispersant . La posologie journalière de base est de 2 gélules de « Vitamines » soit 20 mg de stéarate de magnésium, 3 gélules de « Magnésium » soit 45 mg de stéarate de magnésium et 1 gélule « d’antioxydant » soit 5 mg de stéarate de magnésium, donc un total journalier de 70 mg à comparer aux 1.500 mg de stéarate dans deux carrés de chocolat.

A noter que les produits laitiers son riches en acide stéarique : un litre de lait contient 30 à 40 g de graisses dont environ 10 % d’acide stéarique soit 3.000 à 4.000 mg.

Aucune réserve n’est émise contre E 572 dans l’enseignement du CERDEN à Bruxelles considéré comme le meilleur centre de formation en médecine nutritionnelle d’Europe.