Pourquoi la vitamine C, la vitamine E et le zinc dans les gélules « Vitamine et Antioxydant » ?


Les doses qu’il faut cibler (Extrait des pages 234 et 235 du livre de Jean-Marie Magnien – Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet – Editions Thierry Souccar)

Vitamine E : 350 % des AJR

Dans les compléments alimentaires (Vitamines et Antioxydant) que j’ai formulés, la prise journalière de vitamine naturelle est de 42 mg (30 + 12 mg). On considère qu’il faut atteindre un minimum journalier de 30 mg et rester en dessous de 100 mg pour éviter une suroxydation in vivo de la vitamine E.

Vitamine C : 400 % des AJR

Dans les compléments alimentaires (Vitamines et Antioxydant) que j’ai formulés, la prise journalière de vitamine C est de 360 mg (180 mg + 180 mg). Cette quantité de 360 mg par jour constitue une dose efficace (niveau nécessaire pour les réactions biochimiques). On estime que l’efficacité de la vitamine C se situe aux environs de 420 mg par jour. Notre alimentation apporte en moyenne 90 mg par jour. À ce niveau, il n’y a pas d’action prooxydante de la vitamine C (lire p. 357) – il faudrait en réalité prendre 3 à 4 g par jour (3 000 mg à 4 000 mg).

Le niveau du zinc ne doit pas dépasser 15 mg par jour.

Des études ont montré qu’à doses élevées et aussi à des doses plus faibles mais prises sur de longues périodes, la consommation de zinc est associée à un risque accru de certains cancers. Les spécialistes européens ont fixé le niveau maximum autorisé à 22.5 mg/jour (Directive 2008/100/CE).

Au plan général la valeur des AJR peut être largement dépassée. Tout cela est expliqué dans le livre. Un seul exemple : les AJR de la vitamine D laissés longtemps à 200UI/jour sont passés du jour au lendemain à 1.000 UI/jour. Or lorsque le médecin prescrit une ampoule de Vitamine D raisonnablement un fois par mois, cette ampoule contient 100.000 UI, c’est-à-dire 100 fois plus que les AJR.

C’est souvent notre ignorance qui nous provoque des incertitudes qui deviennent rapidement des craintes